Accueil Radiologie dentaire

Radiologie dentaire

488
2

« Back to Glossary Index

Radiologie dentaire:    


retro-alvéolaire
, petit cliché placé en arrière des dents   qui montre 3 dents jusqu’à l’apex des dents.

bite-wing: cliché dents serrées qui ne montre que les couronnes dentaires de 5 dents du haut et 5 du bas.

mordu: cliché d’environ 6×8 cm positionné entre les dent et donnant une vue verticale des dents.

maxillaire défilé: cliché extra buccal posé sur la joue, générateur positionné du côté opposé.

tomographie: cliché tournant qui donne une vue nette en profondeur d’un point précis.

orthopantomographie: cliché panoramique.

scanner : clichés par coupes millimètre par millimètre.

cliché numérisé: image virtuelle enregistée sur CD qui peut être lue par un ordinateur.



Article précédentZygomatique
Article suivantAbcès
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

2 COMMENTS

  1. Bonjour Docteur,
    Je suis assistante dentaire et souhaite approfondir mes connaissances concernant la reconnaissance des dents sur les clichés de radio retro-alvéolaires effectués au fauteuil. Je suis sûre que vous saurez m’éclairer, car je trouve vos explications toujours très claires. Je vous remercie beaucoup.
    Cordialement, Héléna.

    • c’est très facile et très simple:
      – le haut et le bas se distinguent par l’anatomie de l’os et l’anatomie des dents,
      en haut il y a le sinus maxillaire ou les fosses nasales, les molaires du haut ont 3 racines les
      prémolaires 2
      en bas il y a le canal mandibulaire jusqu’au prémolaires, les molaires du bas n’ont que 2 racines
      et les prémolaires du bas 1, les incisives du bas sont beaucoup plus petites que celles du haut
      – la droite et la gauche se reconnaissent au fait que les racines sont toujours courbées ou inclinées vers le côté distal: c’est à dire qu’un racine courbée vers la gauche indique une dent de droite, et une racine courbée vers la droite indique une dent de gauche, puisque le patient est en face de nous.
      – Pour les films argentiques, c’est à dire ceux qu’on développe et qui ne sont pas sur écran, il y a un point en relief(sur lequel il faut éviter de mettre la pince au développement) le bombé du point indique la face qu vous devez regarder. Si il est en creux cela veut dire que le film est à l’envers.
      Si vous trouvez cette explication assez claire, je la rajouterez dans l’article « RADIOLOGIE ET IMAGERIE DENTAIRE ».

LEAVE A REPLY